Prêt sans enquête sans aucun refus France : on vous dit tout !

prêt sans enquête sans aucun refus france

Le besoin d’argent peut survenir à n’importe quel moment. S’il existe déjà de nombreuses autres formes de prêts, le prêt sans enquête sans aucun refus représente également une solution. Vous ignorez certainement beaucoup de choses à ce sujet. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce type de prêt.

Prêt sans enquête sans aucun refus, qu’est-ce que c’est ?

Un prêt sans enquête sans aucun refus voudrait signifier qu’un tierce individu peut bénéficier d’un crédit de la part d’un prêteur sans que ce dernier ne procède à des évaluations ou des analyses afin de déterminer la solvabilité de l’emprunteur. Ce concept plaît beaucoup aux personnes ayant des antécédents bancaires. Ils peuvent par exemple être à découvert ou avoir déjà subi de nombreux autres rejets de prêts pour divers motifs.

Existe-t-il réellement un prêt sans enquête ?

Il n’existe en réalité pas de prêt sans enquête sans aucun refus en France. L’établissement prêteur doit toujours mener une démarche de vérification de la solvabilité de l’emprunteur. De plus, il évalue le taux d’endettement du demandeur.

Ces enquêtes peuvent toutefois rester très limitées. Néanmoins, elles font partie de la procédure normale. Voici quelques documents ou informations exigés lors d’un prêt pour déterminer la capacité d’emprunt et de remboursement du demandeur.

  • La pièce d’identité
  • Les derniers bulletins de paie
  • Le dernier relevé d’imposition pour les non-salariés
  • Le relevé d’identité bancaire RIB
  • Le justificatif de domicile

Le micro crédit, l’alternative au prêt sans enquête sans aucun refus

Généralement plafonné à 5000 €, le micro crédit encore appelé microprêt représente l’alternative idéale pour ceux qui restent en quête d’un prêt sans enquête sans refus. Si elle inclut l’évaluation financière du demandeur, cette option prend beaucoup plus en compte la stabilité de l’emploi de l’emprunteur ou sa capacité à rembourser sa dette. Elle ne demande aucune enquête rigoureuse encore moins aucun justificatif de revenu.

On peut vous demander dans certains cas seulement une pièce d’identité et un RIB sans oublier quelques informations sur l’état de votre compte en banque. Dans certaines situations, un prêteur peut prêter une somme de 8000 € à une personne qui souhaite résoudre une situation dans l’immédiat. Le micro crédit appartient à la catégorie des crédits non affectés et se révèle très rapide et efficace.

Pourquoi contracter un microprêt ?

Le micro crédit comporte plusieurs avantages. Tout d’abord, ce type de prêt s’avère sans refus. L’absence de refus s’explique par la propension des prêteurs de micro crédit à accorder des prêts à beaucoup de personnes. Même ceux qui ont des antécédents de crédit peuvent facilement bénéficier de l’octroi de ce crédit.

En plus de ceci, le micro prêt présente aussi l’avantage de n’exiger que très peu d’enquêtes de crédit. Autrement dit, on ne se focalise pas vraiment sur vos autres opérations de prêts avant de vous accorder un nouveau crédit. Finis donc les tracas qui rendent presque impossible l’accès aux fonds après une enquête approfondie. Autre avantage du micro prêt, la rapidité.

En effet, en un temps record, vous rentrez en possession de vos sous. De nombreux cas d’octroi de micro crédit en moins de 24 heures existent et témoignent de la rapidité de cette alternative. Rien de mieux quand l’on se retrouve dans une situation d’urgence.

De même, les emprunteurs qui bénéficient d’un micro prêt jouissent d’une flexibilité d’utilisation. On peut les utiliser pour financer des projets et à d’autres buts. Le prêteur n’a aucunement besoin de savoir à quoi seront destinés ces fonds.

Autres avantages du microprêt

Ceux qui désirent contracter un prêt sans enquête sans aucun refus doivent se tourner vers les micros crédits pour leur processus simplifié. La démarche ne nécessite pas beaucoup de documentation. Avec une carte nationale d’identité et un relevé d’identité bancaire, vous obtenez facilement votre argent.

Par ailleurs, même si les montants qui entrent en jeu dans cette forme de prêt sans enquête restent modestes et moins colossaux, il ne demeure pas moins qu’elle s’avère accessible à tous. L’octroi de micro prêt ne semble donc pas très sélectif comme d’autres formes de prêt. Enfin, si beaucoup préfèrent cette option de financement, c’est également pour son absence de nécessité de garantie. Le demandeur n’a nullement besoin de mettre en gage ses biens matériels avant d’obtenir son prêt.

Contracter un micro prêt : vers qui se tourner ?

Vous l’aurez donc compris, même si le micro crédit ne demande pas de respecter des critères très difficiles à remplir, il nécessite néanmoins certaines vérifications souples. Des organismes ou établissements financiers proposent diverses options de micros prêts.

Banques traditionnelles

Si vous cherchez à contracter un crédit rapide sans refus ni enquête poussée, tournez-vous vers des établissements financiers comme le Crédit Mutuel, le Crédit Agricole ou LCL.

Le Crédit Mutuel

Non cotée en bourse et l’un des meilleurs groupes bancaires français les plus sûrs d’Europe, le Crédit Mutuel propose des prêts micros au Taux annuel effectif global TAEG 0 %. Par le biais du Crédit Mutuel solidaire, la banque tend une main aux exclus du système bancaire. Les personnes en situation de chômage ou victimes d’accident et désireuses de mettre en place un projet peuvent contracter le microcrédit social.

Les bénéficiaires peuvent entrer en possession des sommes comprises entre 500 € et 5000 € remboursables en 48 mois. Par ailleurs, les remboursements ne dépassent pas les 100 € de mensualités. Avec le Crédit Mutuel, le prêt micro s’octroie sans frais de dossier et reste remboursable en plusieurs mensualités. Par ailleurs, la durée du crédit s’adapte selon la situation financière du demandeur et s’étend de 3 à 24 mois.

Ce type de prêt n’implique pas forcément l’assurance emprunteur. Toutefois, pour en profiter, vous devez garantir d’utiliser l’argent pour l’achat d’un micro-ordinateur, d’une tablette ou d’un ordinateur. Il s’adresse beaucoup plus aux jeunes dans la tranche d’âge de 18 à 28 ans. Ceux-ci doivent justifier cependant l’achat de l’appareil en leur nom ou recourir dans le cas échéant à une caution parentale.

Le Crédit Agricole

Cet établissement permet aux personnes en difficulté et défavorisées par le crédit classique et les exclusions bancaires de financer rapidement un projet personnel. La somme à emprunter varie entre 309 et 3000 €. L’emprunteur doit veiller également à rembourser le prêt dans un délai de 3 ans. Une durée de remboursement plutôt favorable.

LCL

Cette banque française permet d’obtenir en quelques clics un crédit instantané. Ce mini crédit désigné Flex est accessible sur l’application de la banque. Cette option financière prend en compte les sommes de 200 à 2000 €. Le délai de remboursement par contre ne dépasse pas 3 mois.

Ce prêt s’effectue néanmoins moyennant des frais de mise en place différents du taux d’intérêt. En fonction de la somme empruntée, le demandeur peut payer entre 2 et 20 €. Si vous vous sentez convaincu par cette solution, rendez-vous dans une banque LCL pour souscrire à ce crédit.

La Caisse d’épargne

La caisse d’épargne Rhône-Alpes offre des microcrédits aux particuliers et professionnels en quête de moyens financiers. La valeur du microcrédit personnel oscille entre 309 et 5000 €. Sans garantie personnelle ni frais de dossier, contractez ce prêt pour financer l’achat d’une voiture ou d’un mobilier de première nécessité. On peut s’en servir aussi pour assurer des frais d’hôpital.

BNP Paribas et la Banque HSBC

Ces établissements mettent un point d’honneur à accorder des micros crédits aux particuliers désireux de financer leurs différents projets. Le but visé par cette solution d’octroi de prêt financier semble de réduire le chômage et d’encourager l’entrepreneuriat et le travail indépendant.

Des banques en ligne

Si vous recherchez des micro prêts auprès des banques en ligne, Boursorama banque et Hello Bank constituent les excellentes alternatives.

Boursorama banque

La banque en ligne propose des mini-prêts. Le microcrédit proposé par cette banque prend le nom de financement CLI€. Il convient parfaitement aux personnes ayant des difficultés à gérer leur budget mensuel et leur salaire de base. Grâce à ce coup de pouce, elles pourront faire face aux imprévus.

La somme prêtée varie de 200 € à 3000 €. Rendez-vous donc sur le site de banque en ligne pour la procédure de prêt. Vous devez toutefois disposer d’un compte bancaire Boursobank datant au moins de 6 mois et également résider en France. Toutefois, ce système exclut les personnes qui ont eu des incidents ou des problèmes sur leur compte Boursobank les douze derniers mois.

Hello Bank

Le mini-prêt coup de pouce de FLOA représente la solution développée par Hello Bank en faveur des personnes qui souhaitent effectuer des dépenses imprévues. Le montant du prêt va de 100 € à 1000 € remboursable en 4 échéances dans un délai maximum de 3 mois.

Outre ces différentes banques, d’autres organismes alternatifs spécialisés dans le microcrédit comme FLOA Bank, Cashper ou Finfrog offrent des crédits sans enquête rigoureuse sans refus en France.

Comment souscrire au microcrédit sans enquête ni refus ?

La première démarche à mener est de comparer les offres de microprêts grâce au simulateur d’offres de microprêts. Vous obtenez ainsi des précisions sur les offres disponibles en fonction de votre situation. La deuxième étape après la simulation revient à remplir le formulaire de demande de microprêt après avoir choisi la banque. Veillez à bien renseigner vos informations personnelles et vos coordonnées.

Cherchez ensuite à échanger avec un conseiller financier et n’oubliez pas de fournir les pièces justificatives de votre dossier. Enfin, choisissez la meilleure offre de prêt la plus avantageuse pour vous en analysant les différentes offres de crédit des différents organismes. Procédez pour terminer, à la signature du contrat de prêt. Elle peut se faire par voie électronique ou en présentiel.

Je suis Cristal Essenam AKOYESSOU, éditeur de site et expert SEO de formation. Je suis également négociant en matières premières : noix de cajou, sésame, soja, sucre, etc. Passionné par l'univers des affaires, des finances et de l’entrepreneuriat, je prends plaisir à partager sur ce blog des informations pour vous aider à mieux investir et à trouver des fournisseurs fiables. Pour de plus amples informations : contactez-moi à cette adresse : contact@boninvestissement.com